Connexion
Research

Research has become the fundamental data for the elaboration of policies and intervention programs in mental health. For your information, Santé mentale au Québec presents a network of mental health researchers and the major research and assessment agencies in Québec and Canada.

  1. Le Réseau de santé mentale FRSQ regroupe la majorité des chercheurs qui œuvrent dans le domaine de la santé mentale au Québec. Ce regroupement de chercheurs fondamentaux, de psychologues et de psychiatres favorise une approche biopsychosociale des problèmes de santé mentale. Les membres proviennent des quatre facultés de médecine de la province (Laval, McGill, Montréal et Sherbrooke), de leurs hôpitaux affiliés, de l’Université Concordia et de certaines composantes de l’Université du Québec (UQAM, UQTR, UQAH). Le Réseau vise à stimuler non seulement la recherche multidisciplinaire mais aussi la collaboration entre les chercheurs des diverses universités. Le réseau offre gratuitement de nombreux instruments psychométriques traduits en langue française et validés.

  2. L’Agence d’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé (AETMIS) « a été constituée par le gouvernement du Québec (décret 855-2000), le 28 juin 2000, en remplacement du Conseil d’évaluation des technologies de la santé. Sa double mission est la suivante : Soutenir le ministre de la Santé et des Services sociaux ainsi que les instances décisionnelles du système de santé québécois au moyen de l’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé, notamment par l’évaluation de leur efficacité, de leur sécurité, de leurs coûts, et du rapport entre ces coûts et cette efficacité, de même que par l’évaluation de leurs implications éthiques, sociales et économiques; Soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de la politique scientifique du gouvernement du Québec.

  3. Le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC) se consacre au développement du système de recherche et d’innovation québécois en sciences sociales et humaines, en arts et en lettres. Pour ce faire, le Fonds soutient financièrement la recherche et la formation des chercheurs dans ces secteurs en plus de favoriser la diffusion et le transfert des connaissances. Il établit aussi les partenariats nécessaires à l’avancement des connaissances scientifiques portant sur des problématiques sociétales.

  4. Le Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ) est un organisme à but non lucratif dont la mission est de contribuer au développement de la recherche scientifique et technologique dans le domaine de la santé des personnes et des populations et de participer au développement économique du Québec.

  5. Le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSHC) est un organisme fédéral autonome qui appuie la recherche et la formation avancée en milieu universitaire dans les sciences humaines et qui en fait la promotion.

  6. Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont pour objectif d’« Exceller, selon les normes internationales reconnues d’excellence scientifique, dans la création de nouvelles connaissances et leur application en vue d’améliorer la santé de la population canadienne, d’offrir de meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé au Canada (.) ».

  7. La Fondation canadienne sur les services de santé (FCRSS) appuie une gestion du système de santé canadien fondée sur les données probantes de la recherche, notamment en facilitant le transfert et l’échange de connaissances et en contribuant à réduire l’écart entre la recherche et la gestion et la politique des services de santé.