Connexion
Évolutions récentes des pratiques et théories psychiatriques en France et au Québec. Une confrontation transatlantique

(colloque tenu dans le cadre des entretiens Jacques Cartier les 4 et 5 décembre 2006 à Lyon, France)

Les relations entre les communautés psychiatriques de Lyon et de Montréal sont anciennes et toujours actives. Elles ont été particulièrement étroites dans les années 70 au cours de la période de désinstitutionnalisation de la psychiatrie lyonnaise et de l’essor de la psychiatrie référée au modèle du “secteur”, dont J. Hochmann fut à Lyon un pionnier et qui resta longtemps fonctionnellement en lien avec l’évolution parallèle de la psychiatrie à Montréal dans le département de psychiatrie de l’Institut Albert Prévost, aujourd’hui département de psychiatrie de l’hôpital du Sacré Coeur. Elles restent aujourd’hui vivantes et se renforcent du fait du jumelage des hôpitaux du Vinatier à Lyon et du Sacré-Coeur à Montréal, actuellement en cours. Elles tendent enfin à se développer dans le cadre de la recherche en psychiatrie à Lyon (services universitaires de psychiatrie, Institut des sciences cognitives) et à Montréal (Université de Montréal, Centre Fernand Seguin), autant en psychiatrie de l’adulte (travaux sur la schizophrénie) que de l’enfant (recherches sur l’autisme).

Le contexte apparaît donc particulièrement favorable à un travail d’analyse et de réflexion sur les similitudes et les différences existant entre la psychiatrie lyonnaise et celle de Montréal, et au delà à une étude comparée des évolutions des pratiques et théories en France et au Québec au cours des trois dernières décennies.

Outre son intérêt “en soi” pour la compréhension de la psychiatrie, cette étude apparaît nécessaire pour poser les bases du développement futur des collaborations entre les équipes de psychiatrie en France et au Québec. En effet, après une période marquée par le rapprochement autour de modèles de pratiques et de bases théoriques communes (en particulier psychanalytique), et une évolution relativement parallèle, des changements majeurs sont intervenus au cours des trentes dernières années sous l’influence de différents facteurs : scientifiques et épistémologiques, sociaux culturels, économiques et politiques.

Que reste-t-il de la base historique commune et comment, chacune de leur côté, chaque psychiatrie a-t-elle évolué et s’est-elle transformée sous l’influence de ces facteurs qui ont joué également de chaque côté de l’Atlantique, mais de manière différente autant chronologiquement que quantitativement et qualitativement ? Peut-on prédire ou prévoir l’avenir de ces évolutions, vers une uniformisation ou au contraire vers une accentuation des écarts ? Quels transferts d’un continent à l’autre, quelles influences, peut on repérer et à quels moments ? Ces influences restent-elles réciproques ? Enfin, quel rôle a joué dans chaque pays l’influence majeure de la psychiatrie nord américaine (des USA), infléchissant l’évolution des pratiques et la dominance des théories, et peut-on comparer cette influence en France et au Québec où elle a joué dans des contextes différents ?

Cette analyse permettra ainsi de mesurer ce qui sépare et ce qui rapproche les psychiatres, et également les différents professionnels impliqués (psychologues, infirmiers, éducateurs, assistants sociaux, administratifs...) en France et au Québec, et permettra de définir sur cette base des axes de collaboration, de formation et de recherche communs pour l’avenir.

Organisé par le Centre Jacques Cartier en collaboration avec le centre hospitalier Le Vinatier et l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, le colloque a eu lieu dans le Grand Amphithéâtre du domaine Scientifique de la Doua en décembre 2006 à Lyon, France.


Déroulement du colloque

4 décembre Avant-midi

Introduction Lyon-Montréal : 40 ans d’échanges

Arthur Amyot, Psychiatre, Service de gérontopsychiatrie, Hôpital du Sacré-Cœur, Montréal
Jacques Hochmann, Professeur honoraire à l’Université Claude Bernard Lyon 1, Hôpital du Vinatier, Lyon


Psychiatrie et cultures ; la quête identitaire dans le village global

Président de séance : Jean Guyotat, Professeur honoraire de psychiatrie l’Université Claude Bernard Lyon 1 et Psychanalyste, Lyon
Modérateur : Jean-Marc Elchardus, Psychiatre, Professeur de Médecine Légale, Université Claude Bernard Lyon 1

Titre : Troubles psychiques des populations immigrantes et réfugiées : expériences d’intervention

Marie-Rose Moro, Professeur de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de Paris, 13


Titre : Le syndrome d’auto-exclusion, à la croisée de la psychogenèse et de la socio-genèse

Jean Furtos, Psychiatre, chef de service, Hôpital du Vinatier, Directeur scientifique de l’ONSMP-ORSPERE, Bron

Pour en savoir plus, prière d’écouter les documents sonores « L’exclusion sociale »


Titre : La quête identitaire de l’adolescent aujourd’hui : nouvelles souffrances, nouvelles modalités d’intervention ?

Nagy-Charles Bedwami, Professeur adjoint Université de Montréal, Chef du service de pédopsychiatrie, Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal


Après-midi

Neurosciences : espoirs et limites
Président de séance : Jean-Pierre Olié, Professeur ; Hôpital Sainte-Anne, Paris

Modérateur : François Mauguière, Professeur de Neurologie à l’Université Claude Bernard Lyon 1, Directeur de l’Institut Fédératif des Neurosciences, Lyon

Titre : De Stransky à Nancy : Itinéraire d’une neuroscience de la schizophrénie

Emmanuel Stip psychiatre, Professeur, Institut de recherche Fernand Seguin, hôpital Louis-H. Lafontaine, Montréal


Titre : L’intersubjectivité, entre psychopathologie et neurosciences

Nicolas Georgieff, Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université Claude Bernard Lyon 1


Titre : Psychanalyse et neurosciences : le paradigme de la plasticité cérébrale

François Ansermet, Professeur, Service de psychiatrie de l’enfant, Université de Lausanne

Pierre Magistretti, Professeur de physiologie, Université de Lausanne


5 décembre Avant-midi

Pratiques psychothérapiques en psychiatrie : Évolutions en Europe et en Amérique du Nord

Président de séance : Michel Marie-Cardine, Professeur émérite des Universités, psychiatre consultatn, Université Claude Bernard Lyon 1, hôpital du Vinatier, Lyon

Titre : Psychothérapies intégratives

Louis Mury, Directeur du programme d’études post-doctorales de Psychiatrie, Université de Sherbrooke


Titre : Psychothérapie motivationnelle des toxicomanes

Florence Chanut, Psychiatre, Module des troubles relationnels, Hôpital du Sacré-cœur et Hôpital Louis-H. Lafontaine


Titre : Les psychothérapies psychanalytiques

René Roussillon, Professeur de Psychopathologie Clinique, Université Lumière de Lyon 2, Lyon

Pour en savoir plus, prière d’écouter la conférence intitulée « Du paradoxe à la réflexivité »


Après-midi

Identités de la psychiatrie : champs, missions, organisations

Président de séance : Jean Dalery, Professeur de psychiatrie à l’Université Claude Bernard Lyon 1, Hôpital du Vinatier, Lyon

Modérateur : Philippe Jeammet, Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de Paris VI, chef du service de psychiatrie des adolescents et des jeunes adultes à l’Institut Mutualiste Montsouris-Jourdan, Paris


Conclusions du colloque

Jacques Hochmann, Professeur émérite à l’Université Claude Bernard Lyon 1, Hôpital du Vinatier, Lyon